Le Lycra

Avec un rendu tendu moderne et un entretien facile, le Lycra est un choix sûr alliant l'esthétique à la pratique.

C’est à la société Dupont que l’on doit l’invention et la commercialisation depuis 1960 de la fibre élasthanne : le Lycra. Outre-Manche, le Lycra est appelé Spandex.

Cette fibre synthétique est toujours associée à une autre fibre, naturelle ou synthétique. Ainsi, le Lycra entre dans la composition d’un tissu entre 2 à 40%.
Le plus du Lycra est d’apporter une très grande élasticité au textile. Il peut être étiré jusqu’à 7 fois sa longueur initiale et reprendre instantanément sa forme de départ, une fois relâché.


Les avantages du lycra :

  • une très bonne défroissabilité donc pas de repassage
  • un toucher doux et soyeux
  • une excellente résistance à la tension
  • un lavage à 60°
  • un séchage plus rapide qu’un autre tissu. Le sèche-linge est déconseillé.

 

Le polyester 

Un pouvoir hydrophobe et une meilleure tenue des couleurs : le choix du polyester s’impose quand on recherche couleur et résistance.

Fibre synthétique, le polyester est apparu en France sous le nom de Tergal en 1954. A ce jour, le polyester est la fibre synthétique la plus produite dans le monde.

Au toucher, la fibre de polyester est plus rêche que le coton.

 

Les avantages du polyester :

  • une meilleure durabilité : en comparaison d’une fibre naturelle, le polyester retient mieux la couleur et est difficile à froisser
  • un repassage rapide qui se fait à basse température (1 point sur les codes d’entretien)
  • plus hydrophobe que le coton : les tâches de vin par exemple, ennemies jurées des nappes, adhèreront moins aux fibres car le vin aura tendance à s’étaler et non pénétrer le polyester
  • résiste à des températures de lavage de 40°.

A 60°, le polyester peut facilement rétrécir dû à la compression des fibres.

Un textile en polyester est très sensible au feu. La moindre étincelle peut trouer le tissu.

 

Le coton

Le coton est une fibre naturelle qui lui rend un toucher souple, doux.


Les avantages du coton :

  • entretien facile : le coton supporte de hautes températures. On peut ainsi bouillir le coton blanc (jusqu’à 95°).
  • résiste au sèche-linge. Le repassage se fait à fer chaud (2 points sur les codes d’entretien). Attention toutefois, un fer trop chaud peut jaunir le coton blanc.
  • l'usage de l’eau de javel ou autres produits utilisés en blanchisserie est possible sur du coton blanc.


Le coton a la propriété d’absorber, il n’aime donc pas les tâches.

Comme le polyester, le coton ne résiste pas au feu. Il brûle rapidement.

 

 Nos conseils de pro pour l'entretien de vos housses et nappages !

La règle numéro 1 pour préserver le plus longtemps possible votre housse de chaise ou votre nappe : laver le textile le plus vite possible. Et oui, une tache qui sèche sera toujours plus difficile à faire disparaître qu'une tache vite traitée.


Astuce si le temps ou l'énergie vous manque pour nettoyer votre textile de suite : trempez le textile taché dans la lessive Génie Lavage à la main, le temps de la nuit... Si le tissu est blanc, vous pouvez même y ajouter quelques gouttes de Javel. A votre réveil, il ne vous restera que le lavage à faire.

Une bonne lessive vaut toujours mieux qu'un lavage à haute température qui risque d'abîmer les fibres de votre tissu.

Malheureusement, si une tache persiste au premier lavage à basse température, il y a peu de chances qu'elle parte au second lavage.

En cas de tache de cire, éviter de mettre directement le tissu à la machine.



Nouveau compte S'inscrire